Info-Courier Iron

Guide des carrences: fer

infocourier-iron_intro_1.jpg Le fer est un élément vital pour les animaux et les plantes. Le fer remplit un certain nombre de fonctions importantes dans le métabolisme global de la plante. Il est indispensable à la production de chlorophylle. Le fer est en général difficilement assimilable par la plante. Il ne peut être absorbé par les racines que sous certaines formes et dans certaines conditions. En effet, le sol contient souvent suffisamment de fer mais il se peut que les formes possibles de son absorption par la plante ne soient pas présentes. La présence de fer est fortement liée au pH ; dans les sols acides, il y a normalement suffisamment de fer assimilable.

Le fer en bref

Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que cela signifie ?
Le fer remplit un certain nombre de fonctions importantes dans le métabolisme global de la plante. Il est indispensable à la production de chlorophylle.
Que peut-on constater ?
La carence en fer se caractérise par un jaunissement prononcé au niveau des jeunes pousses et des feuilles entre les nervures.
Que pouvez-vous faire ?
Le meilleur moyen est de pulvériser sur les feuilles une solution aqueuse d’acide hydroxyphénylacétique (EDDHA) (max. 0,1 gramme par litre) ou une solution chélatante d’EDTA (max. 0,5 gramme par litre).

infocourier-iron_text_4.jpg

Les phénomènes de carence

Lors d’une croissance vigoureuse ou en situation de stress, il pourrait y avoir apparition de symptômes caractéristiques de carence en fer, symptômes disparaissant ensuite spontanément. La carence en fer se caractérise par un jaunissement prononcé au niveau des jeunes pousses et des feuilles entre les nervures. Cela provient principalement du fait que le fer est peu mobile au sein de la plante. Les jeunes feuilles ne peuvent donc pas soutirer du fer provenant des feuilles plus anciennes. En cas de carence grave en fer, les vieilles feuilles et les petites nervures des feuilles peuvent également jaunir.

Chronologie

  • Changement de couleur vertjaune, de l’intérieur vers l’extérieur, dans les jeunes pousses et les feuilles. Les nervures des feuilles restent généralement vertes.
  • Le jaunissement des feuilles se poursuit (allant jusqu’au blanchissement), touchant même les plus grandes feuilles. La croissance s’en trouve entravée.
  • Au pire, la feuille en question s’atrophie, la croissance de la plante et la floraison s’en trouvent freinées.

infocourier-iron_text_3.jpg

Raisons du manque de fer

  • Le pH dans le milieu où puisent les racines est trop élevé (pH > 6,5)
  • Forte présence de zinc et de manganèse dans le milieu de culture
  • La température des racines est trop faible.
  • Les racines sont trop humides entraînant une stagnation de l’apport en oxygène.
  • Un mauvais fonctionnement des racines dû à des racines endommagées, infectées ou mortes.
  • S’il y a trop de lumière inondant le fût d’alimentation : la lumière favorise la croissance d’algues (les algues ont aussi besoin de fer) dans le réservoir à engrais et elle décompose les chélates de fer.

Que faire dans ce cas ?

  • Abaisser le pH
  • Ajouter du chélate de fer au substrat
  • Augmenter la température du sol et améliorer le drainage
  • Amender éventuellement la feuille avec des chélates de fer
  • En culture hydroponique, on ne rencontre pratiquement jamais de carence en fer si on utilise un bon engrais.
  • Le meilleur moyen est de pulvériser sur les feuilles une solution aqueuse d’acide hydroxyphénylacétique (EDDHA) (max. 0,1 gramme par litre) ou une solution chélatante d’EDTA (max. 0,5 gramme par litre).
Noter cet article: 
Average: 5 (4 votes)