Info-Courier Nitrogen

Guide des carrences: azote

infocourier-nitro_intro_1.jpg Dès le 19ème siècle, on savait qu’une grande partie des végétaux contenait de l’azote et qu’il représentait une composante essentielle de tous les êtres vivants. Il constitue l’élément principal des protéines et protides (matières protéiques), de la chlorophylle, des vitamines, des hormones et de l’ADN. L’azote est aussi de ce fait un élément constitutif de tous les enzymes régissant le métabolisme des végétaux, des animaux et des hommes.

L’azote est indispensable à la vie. L’azote est important pour le métabolisme de la plante et la photosynthèse produisant entre autres des protéines et favorisant ainsi la croissance.

L’absorption d’azote se fait généralement sous forme de sels d’ammonium ou de nitrates. Il peut aussi être absorbé par de petites molécules organiques. Il est important d’avoir une proportion égale de nitrate et d’ammonium dans le régime alimentaire, pour ne pas obtenir une valeur de pH trop faible ou trop élevée.

L’azote en bref

Qu’est-ce que c’est et qu’est-ce que cela signifie ?
L’azote est un composant enzymatique. Il joue par conséquent un rôle actif dans le métabolisme de la plante.
Que peut-on constater ?
Des pétioles devenant violacées, des feuilles jaunissantes, qui finissent par tomber.
Que pouvez-vous faire ?
Rehaussez la valeur CE dans l’alimentation ou rajoutez de l’azote supplémentaire.

infocourier-nitro_text_4.jpg

Les phénomènes de carence

Les pétioles deviennent progressivement rouges violacés et les feuilles prennent une teinte jaune voire blanche. Par la suite, toutes les feuilles vont tomber.

Chronologie

  • Les grandes feuilles situées au milieu et en partie supérieure de la plante sont les plus rapidement atteintes.
  • La plante se distingue des autres par sa couleur plus claire.
  • Les grandes feuilles en partie inférieure de la plante deviennent vert clair. Les pétioles des petites feuilles deviennent à leur tour violacés. Des rayures verticales violacées se développent sur la tige.
  • Les feuilles inférieures de la plante jaunissent progressivement (voire blanchissent) pour finalement se détacher également.
  • La croissance se ralentit très nettement; une plante plus courte, des pétioles et des tiges plus fines, moins de formation de feuilles et de plus petites feuilles.
  • Les feuilles situées en partie médiane et supérieure de la plante jaunissent (voire blanchissent) également
  • Les nouvelles feuilles qui apparaissent semblent relativement vertes mais ne le sont de loin pas autant qu’avec un niveau d’azote normal.
  • Prémices de floraison forcés et perte importante de feuilles.
  • Le résultat : beaucoup moins de rendement

infocourier-nitro_text_3.jpg

Raisons du manque d’azote

La carence en azote peut découler de plusieurs raisons : Engrais aux éléments nutritifs insuffisants ou erreur commise lors de la distribution alimentaire « mauvaise nutrition ». Les substrats également contenant beaucoup de matières organiques fraîches peuvent entraîner une carence en azote de par la liaison de l’azote avec des microorganismes. Cette liaison se produit souvent dans les premières semaines mais elle n’est seulement visible que beaucoup plus tard. Visible quand il est généralement trop tard

Que faire dans ce cas ?

  • Augmenter la valeur CE dans l’alimentation (dans le fût) et bien en imprégner votre substrat.
  • Ajouter de l’azote en utilisant de l’urée, du sang, du fumier ou un monoproduit d’alimentation spécial.
  • Pulvériser les feuilles inférieures de la plante avec la solution d’azote. Le meilleur moment pour effectuer cette opération est la fin de la journée. Attention de ne pas causer de brûlures.
Noter cet article: 
Average: 3.7 (3 votes)