NPK

Mesurer les niveaux d'azote, de phosphore et de potassium (NPK)

Pour choisir l'engrais le mieux adapté à nos besoins ou pour comparer les différents produits disponibles sur le marché, il est important que nous (en notre qualité de cultivateur) connaissions la gamme complète des nutriments contenus dans un engrais donné. Il suffit de lire l'étiquette sur le produit pour connaître les pourcentages d'azote, de phosphore et de potassium (NPK) qu'il contient.

Lecture intéressante? Approfondir vos connaissances grâce à nos articles

Toutefois, nous avons constaté que parfois alors que l'étiquette d'un engrais X affiche des taux NPK dix fois supérieurs à ceux d'un engrais Y, la quantité de celui-ci qui doit être ajoutée par litre d'eau, est exactement identique. La raison est simple : les pourcentages de NPK que nous comparons, sont définis selon des systèmes de mesure différents.

Différentes façons d'exprimer les quantités de nutriments

articles-npk_text_1Il existe de nombreuses façons de décrire la quantité de nutriments présents dans les engrais liquides. Les niveaux de NPK dans un engrais liquide peuvent être définis sans tenir compte de l'eau dans laquelle ces composants sont dilués. En d'autres termes, l'idée est d'identifier chaque nutriment de façon proportionnelle par rapport à l'ensemble des éléments contenus dans l'engrais. Par exemple, si un engrais affiche les valeurs 26-23-29, cela signifie que l'azote constitue 26 % de l'ensemble des nutriments contenus dans ce mélange. On constate aisément que cette représentation des niveaux de concentration est caractérisée par des valeurs élevées.

On peut aussi exprimer les niveaux de NPK en termes de présence par unité de volume. Si l'étiquette d'un engrais liquide affiche 3,-3,-2, par exemple, cela signifie qu'il contient 3 grammes d'azote pour 100 ml de fluide. Ce système s'appuie sur le rapport poids/volume, afin de calculer uniquement le volume dans lequel les substances de l'engrais sont dissoutes plutôt que le poids qu'il ajoute à la solution.

Une troisième solution consiste à calculer la quantité de NPK présente dans un engrais liquide. Ce système repose sur le rapport poids/poids. Nous savons qu'un litre d'eau pèse 1 kilo. Après avoir mélangé les composants dans l'engrais liquide, le poids correspond à celui de l'eau plus celui des nutriments et d'autres produits, notamment l'acide humique, les matériaux tampons, etc. Résultat : le poids d'un litre d'engrais liquide est toujours supérieur à un kilo.

Densité d'une solution

Le nombre de grammes de solides dissouts par litre d'eau correspond à la densité. Une densité de 1 s'applique à l'eau dans laquelle aucun élément n'a été dissous (l'eau distillée, par exemple). Plus il y a de solides dissouts, plus la densité est élevée. Par exemple, si une étiquette sur un litre d'engrais liquide qui pèse 1,2 kilo affiche 2-2-1, cela signifie que 100 grammes de liquide contiennent 2 grammes d'azote. articles-npk_text_2Si on multiplie cette valeur par la densité, on obtient la concentration exprimée sous la forme du rapport poids/volume (voir explication dans le paragraphe précédent).

Par conséquent, comme la concentration est déterminée par la densité, on ne peut pas définir quel engrais est le plus concentré, même si les étiquettes de deux produits présentent des rapports NPK identiques. La première conclusion que l'on peut tirer est que la valeur des rapports poids/volume est plus élevée que celle des rapports poids/poids.

Si l'on veut fournir à une plante les nutriments dont elle a besoin en quantités suffisantes et que l'on utilise deux engrais dont l'étiquette affiche une formule NPK avec rapport poids/pois (l'expression de leur concentration), la quantité en millilitres qu'il convient d'ajouter pour chacun de ces composants peut être déterminée de la façon suivante :

- Si la densité du produit est connue, il suffit de multiplier cette valeur par le rapport poids/poids donné, afin d'obtenir un taux exprimé en poids/volume. Cela nous permet aussi de connaître le nombre de grammes de nutriments par millilitres.

Prenons un exemple :

Je veux utiliser un engrais 2-2-1, avec une densité de 1,2 g/ml afin d'obtenir un niveau de 100 mg/l d'azote dans la solution destinée à arroser mes plantes. Pour cela, je multiplie ce taux par la densité. 2 g/100 g x 1,2 g/ml = 0,024 g/ml = 24 mg/ml. J'obtiens ainsi le niveau de concentration poids/volume et je sais désormais que mon litre d'engrais contient 24 grammes d'azote. Comme je veux que la solution nutritive de mes plantes contienne 100 mg d'azote, je dois utiliser la bouteille de concentré d'engrais. Comme je sais qu'un litre de concentré contient 24 g d'azote, une règle générale permet de déterminer le nombre de millilitres que je dois ajouter à un litre d'eau.

En s'appuyant toujours sur le même exemple, si un millilitre de nutriment contient 24 mg (0,024 g) d'azote, il suffit d'utiliser la formule suivante 100/24 = 4,1 ml. Par conséquent, pour obtenir un engrais liquide contenant 100 mg d'azote afin de nourrir mes plantes, je dois dissoudre 4,1 ml de concentré d'engrais dans un litre d'eau. La formule NPK, dans cet exemple, indique aussi que nous devons ajouter 100 mg de phosphate et la moitié de cette quantité (50 mg) de potassium.

- Si la densité de l'engrais liquide n'est pas connue, plusieurs options sont possibles. Nous pouvons utiliser un densimètre pour déterminer la densité ou peser un litre de produit. Si on ne peut toujours pas définir la densité, il faut se référer à l'étiquette du concentré qui précise, en général, la quantité de concentré d'engrais recommandée pour un litre.

Comme vous ne pouvez plus l'ignorer désormais, ces méthodes de calcul sont loin d'être précises. La seule façon d'obtenir des informations plus exactes et fiables concernant la quantité totale de nutriments qu'il convient d'ajouter à l'eau est de mesurer la conductivité électrique (EC). Il importe de mettre en exergue le fait que les engrais organiques ou les amendements du sol contiennent des nutriments organiques ou des oligoéléments, essentiels aux fins de nos calculs, mais qui ne sont pas détectés par un conductimètre. En général, cela signifie que si vous utilisez aussi des amendements de sol pour le soin de vos plantes, la EC du concentré doit être légèrement inférieure à celle des engrais ou des amendements du sol de nature minérale.

articles-npk_text_3

La concentration dépend de la densité

En gardant toutes les informations ci-dessus à l'esprit, on peut tirer les conclusions suivantes : le rapport poids/poids représente des quantités inférieures à celles exprimées dans le rapport poids/volume. Dès lors, si l'on veut comparer deux engrais, il faut d'abord vérifier le système de mesure utilisé pour représenter les nutriments. Toutefois, le rapport poids/poids ne fournit pas d'informations exactes sur la concentration, puisque celle-ci est tributaire de la densité. Pour identifier l'engrais le plus concentré, la lecture des instructions du fabricant concernant la dose requise peut nous donner une idée des quantités adéquates, lorsqu'on ne connaît pas la densité et le rapport poids/volume.

Pour obtenir des indications plus précises, il convient de dissoudre la même quantité des deux concentrés dans un litre d'eau et de mesurer les mélanges afin de vérifier le niveau le plus élevé de conductivité électrique..

Noter cet article: 
Average: 4.8 (9 votes)