TERRA

L'utilisation des terreaux

La tourbe est de nature assez acide (pH 3.5-4.5), il est donc nécessaire d’ajouter de la chaux afin de remonter le pH. La plupart des mélanges de rempotage contiennent de la chaux. La quantité de chaux qui doit être ajoutée dépend de la composition de la tourbe. Par exemple, de la tourbe de jardin nécessite toujours plus de chaux que la litière de tourbe pour augmenter le pH.

infopaper-terra_text_10.jpgEn moyenne, le terreau de rempotage nécessite 4,99 – 5, 897 kg de chaux par m3 pour augmenter et corriger le pH. Après avoir ajouté la chaux, il faut quelques semaines avant que le pH ne se stabilise. Si on n’ajoute pas de la chaux, ou pas assez, des concentrations élevées d’éléments tels que le manganèse, le fer et le phosphate se libèrent ce qui peut conduire à une surnutrition ou une intoxication.

La concentration d’aluminium peut monter à un niveau toxique pour la plante, provoquant l’épaississement des racines, ce qui réduit l’absorption de nutriments. Si le pH de votre mélange de rempotage est trop bas, le rajout de 20 g. de chaux (dolomitique) par 10 litres fera monter le pH d’un point.

Le degré correct d’acidité pour des médiums de rempotage, est entre 5,8 et 6,2 ; des valeurs plus élevées que 6,2 peuvent mener à la précipitation de phosphate en solution sous la forme de phosphate de calcium, ce qui le rend moins assimilable pour la plante.

Qu’est-ce que RHP?

Les mélanges de terreau de rempotage disponibles sur le marché varient beaucoup en qualité d’un à l’autre. Aux Pays-Bas la fondation RHP se concentre sur le maintien de la qualité et le contrôle sur les produits de tourbe, les composants de terreau, les mélanges de terreau de rempotage et les substrats tels que coco, perlite, pierre ponce, etc. Les substrats et les composants de substrats qui porte le sigle de qualité RHP sont des mélanges sûrs (peu de mauvaises herbes et exempt de maladies), mais ils n’offrent aucune garantie d’une récolte réussie. En fait, le sigle de qualité RHP ne dit rien sur la structure exacte et la construction chimique du terreau de rempotage. Les terreaux peuvent aussi beaucoup varier en prix. Les mélanges de terreau sur base de tourbe de jardin sont généralement moins chers que les mélanges sur base de tourbe blanche légère. On constate aussi que les qualités les plus grossières de tourbe blanche sont souvent moins coûteuses que les qualités plus fines.

infopaper-terra_text_11.gif

Une méthode de mesure fiable

La méthode la plus fiable pour mesurer les nutriments présents dans le terreau est la méthode d’extraction de 1:1,5. Celle-ci est utilisée pour déterminer le CE (conductibilité électrique) et le pH de l’environnement des racines. Le mieux est d’effectuer une analyse 1:1,5 après trois à cinq semaines de culture. La méthode la plus simple pour effectuer cette analyse est de suivre les étapes suivantes :

  1. Prenez un échantillon de terreau à l’aide d’une pelle ou d’une cuillère. Prélevez le terreau d’un grand nombre d’endroits (et de pots) différents pour vous assurez que l’échantillon soit représentatif.
  2. Mettez l’échantillon dans un récipient et déterminez si il est suffisamment humide. Ceci peut être contrôlé en pressant un peu de terreau dans la main ; si l’humidité en sort à peine, le taux d’humidité est correct. Pour ajuster au bon taux d’humidité, utilisez de l’eau distillée. Mélangez bien le terreau après avoir ajouté l’eau.
  3. Prenez un récipient gradué et remplissez-le avec 150 ml d’eau distillée. Ajoutez du terreau pour arriver à 250 ml, mélangez bien et laissez le mélange pendant au moins 2 heures.
  4. Mélangez bien de nouveau et mesurez le pH. Filtrez le mélange obtenu et mesurez le CE. Des valeurs cibles pour le CE sont entre 1,1 et 1,3 et pour le pH entre 5,8 et 6,2.

Meilleurs résultats

Les recherches passées sur l’équilibre dans les proportions d’eau et d’air dans les substrats CANNA ont conduit CANNA à développer des tests pratiques en utilisant des mélanges de rempotage sans sol composés de matériaux de base poreux de haute qualité. Ces mélanges ont été comparés avec des mélanges sans sol disponibles sur le marché contenant de la perlite.

Dans différentes chambres de cultures la moitié des plantes sont installées dans un mélange sans sol contenant de la perlite et l’autre moitié dans un mélange plus léger. Le climat et la nutrition étant identiques pour toutes les plantes, des différences notables ont pu être constatées après 3 semaines. Les plantes du mélange léger montraient une croissance nettement meilleure ; en moyenne 5 cm de plus en longueur et des tiges beaucoup plus robustes. Ils présentent peu de feuilles pendantes durant la nuit ce qui indique que la plante reçoit suffisamment d’eau au cours de la nuit, c’est une condition indispensable pour une croissance et une floraison optimales. Les résultats de ces tests montrent l’importance de l’abondance de l’air disponible dans l’environnement des racines.

Un bon début c’est la moitié du travail!

Un bon démarrage est essentiel pour obtenir une bonne récolte. Prenez soin de vous assurer que vous achetez des graines adaptées au type de culture que vous avez choisie :
à l’intérieur ou à l’extérieur. Faîtes germer vos graines en suivant le plan ci-dessous étape par étape
:

  1. Placez les graines dans un verre d’eau. Renouvelez l’eau tous les jours si nécessaire. Une graine est viable quand elle s’ouvre et une petite racine émerge.
  2. Ne laissez pas les racines devenir trop longues car elles se casseront lors de la plantation. Ceci rend impossible la formation de la plante.
  3. Enlevez les graines germées de l’eau. Plantez les délicatement dans un pot individuel, dans un trou de deux à trois centimètres de profondeur et couvrez-les délicatement avec un peu de mélange sans sol. Après environ une semaine, les premières plantes sortent de la terre et si tout va bien, 80-90% produiront effectivement des plantes.
  4. Plantez les petites plantes dans un terreau de rempotage de bonne qualité, tel que TERRA Professional Plus. tassez légèrement le mélange. L’aération est très importante pour le développement d’un bon système de racines.
  5. Ne jamais semer trop profond, car ceci empêche les graines germées de sortir de la terre et les plantes ne se développent pas. En règle générale, une profondeur de semis de deux fois la longueur de la graine est suffisante.
  6. Afin de stimuler une meilleure croissance des racines et d’aider la plante à s’établir, il est recommandé de donner du RHIZOTONIC de 2 à 3 fois pendant la première semaine.
  7. Donnez à vos plantes Terra Vega dans la phase de croissance et changez pour Terra Flores pendant la phase de floraison. La phase de floraison commence quand les premières fleurs apparaissent.
Noter cet article: 
Average: 5 (1 vote)